le Centre Mennonite de Paris est une association, en partenariat avec d’autres institutions et églises chrétiennes, dont le but est de diffuser une réflexion théologique et une pratique largement inspirée de la tradition anabaptiste.

Centre Mennonite de Paris
13, rue Val d’Osne
94410 SAINT-MAURICE

Tel : 01 43 96 12 32
centremennonite@orange.fr

« Martelant leurs épées, ils en feront des socs, de leurs lances ils feront des serpes. On ne brandira plus l’épée nation contre nation, on n’apprendra plus à se battre »

Les mennonites trouvent leurs origines dans l’anabaptisme pacifique de la Réforme protestante du XVIe siècle. Apparus vers 1525 dans l’entourage du réformateur zurichois Zwingli, le mouvement se propage ensuite vers l’est et vers le nord, le long du Rhin. Il se structure aux Pays Bas autour de Menno Simons, prêtre catholique devenu anabaptiste. C’est de lui que les mennonites actuels tirent leur nom.Voici quelques-unes des spécificités mennonites au sein de la famille chrétienne plus large : l’adhésion volontaire et consentie à Jésus-Christ et à l’Eglise, d’où la pratique du baptême sur profession de foi ; la non-violence et l’engagement pour la paix ; une conception communautaire de l’Eglise ; la non-ingérence de l’Etat dans les affaires de l’Eglise.Ces pratiques n’étant pas toujours acceptables dans un premier temps par les autres chrétiens, les mennonites ont connu la persécution, le déplacement et l’émigration. En France, dès le XVIe siècle, mais surtout depuis le XVIIe siècle, les mennonites se regroupèrent dans l’Est du pays. Il existe aujourd’hui trois communautés mennonites dans la région parisienne, ainsi que plusieurs institutions engagées dans des projets de travail social. Sur le plan mondial, les mennonites se trouvent maintenant sur tous les continents et expriment des liens de solidarité et de communion par le biais de la Conférence Mennonite Mondiale, dont le siège se trouve à Bogota en Colombie.

 

EFraTA

 

Études Francophones de Théologie Anabaptiste

Une formation de spécialisation en théologie anabaptiste

EFraTa-Binenberg

 

Les Études Francophones de Théologie Anabaptiste (EFraTA) sont une formation de niveau universitaire, par modules, complémentaire à des études théologiques de base.

Elle vise l’approfondissement de la connaissance de l’histoire, de la théologie et de la pratique des ministères dans une perspective anabaptiste, en dialogue avec les courants chrétiens contemporains.

Pour qui ?

La formation est ouverte à des chrétiens de diverses tendances ayant déjà une formation théologique de base.

Où a lieu la formation ?

La formation a lieu au Bienenberg à Liestal (Suisse).

Formule

La durée des études est de 4 années, en formation continue.
Chaque année compte entre 65 et 70 heures de cours effectifs réparties en quatre périodes sur l’année.

La CMM accompagne la famille dans les moments difficiles

MWC Info | CMM Info | CMM Infos

Octobre 2019

La CMM accompagne la famille dans les moments difficiles

La Conférence Mennonite Mondiale (CMM) a travaillé en partenariat avec des organisations anabaptistes pour apporter de l’aide dans le cas de catastrophes naturelles récentes qui ont touché des églises membres. Le travail de reconstruction peu médiatisé dure longtemps après que l’argent des dons ait été dépensée. Les églises continuent de travailler à la reconstruction des sites, à la récupération de sources de revenu et à la guérison des traumatismes.Lire plus

Une publication en hindi ressuscite pour partager les nouvelles mennonites

En 2015, le magazine Mennonait Mandli Samachar Patrika a été relancé par un comité d’édition. Ce magazine, en langue hindi, permet de partager les nouvelles des 4900 membres baptisés des 22 paroisses de l’union d’églises Mennonite Church India Dhamtari CG (MCI).Lire plus

Envoyés bénévoles et missionnaires : ambassadeurs de la paix

Du 6 au 8 septembre 2019, 23 membres des organisations appartenant au GASN et à la GMF de 12 pays d’Amérique latine se sont réunis à Cachipay, en Colombie, pour renforcer leurs liens fraternels et discuter de leur vision commune du service et de la mission en tant que fruits émanant des églises anabaptistes.Lire plus

lire plus

Le protestantisme et le « défrichage » tous azimuts. Comment le vivre dans un monde limité ?

Article repris du blog de Frédéric de Coninck
 

« J’ai eu l’occasion, cet été, de visiter le musée des vallées cévenoles, à Saint-Jean-du-Gard. Des amis, habitant à proximité, m’avaient invité à passer quelques jours chez eux. Il s’agit d’une belle réalisation, dans le bâtiment d’une ancienne filature. On y raconte comment, dans une nature difficile, des générations ont tiré parti du moindre bout de terre, construit des murets pour transformer des pentes abruptes en zones planes, lutté contre les eaux de ruissellement des orages, investi dans la culture du châtaigner, puis du ver à soie. Le total force l’admiration. Le protestantisme cévenol, dont le musée parle également, va de pair avec cette histoire. La lutte pour l’affirmation d’une religion différente de la religion dominante est en ligne avec la lutte pour la survie dans un environnement qui ne fait pas de cadeau ».
 

Lire la suite

lire plus